piscine du constance ephelia resort à mahé seychelles

Rêves & dilemmes

Publié le: 17 mai 2018 by Marie LAUNAY

Vol EK705 à destination de MAHE/SEYCHELLES – Des avions de compétition, une folle nuit qui reprend de plus belle, m’éloignant un peu plus d’elles à chaque minute qui en découle.

Une lettre sur mon bureau laissée en apparence chez nous, là bas. Je n’étais pas comme ça avant… je traversais l’Atlantique dès que ma tirelire atteignait le compte exact du billet d’avion et m’envolait aussi tôt – c’était tellement facile de tout quitter et de revenir déballer ses aventures sans aucune attache néanmoins liée inévitablement au monde entier.Mais aujourd’hui je les laisse elles, my heart and my blood, my skin and my soul ce sont elles… qu’est ce que j’emmène finalement à l’autre bout du monde à part quelques maillots de bain et un tube de Biafine? Aujourd’hui, je les laisse elles, et avec elles une lettre de dernières volontés qui règlera tout, au cas où…

Passage de l’Equateur. Au beau milieu de l’Océan Indien. On y soupçonne une légère brise à la surface qui le transforme façon trompe-oeil en mer de papier crépon. Doucement s’émancipe de ces eaux d’une beauté cruelle un lever de soleil, l’un des plus beaux de ma vie et pourtant mon cœur reste noué – elles sont dans un sommeil profond déjà à en croire la map monde de l’écran de mon siège –  De quoi peuvent elles rêver? S’imaginent elles un monde aussi beau que celui que nous avons devant les yeux? Cependant il y a quelques heures mon coeur s’est arrêté un court instant en contournant la Syrie et survolant Bagdad en pensant à ces mères orphelines et ces enfants piégés entre ruines et bombes à quelques pieds en dessous de nous. Que ce monde est paradoxal.

lever de soleil sur l'Océan Indien

Mon rêve de petite fille c’était celui la, un voyage de noces aux Seychelles. Je ne saurais dire si c’est la sonorité de ce nom qui m’a attiré ou si ce fut la description et les photos de mon oncle et ma tante qui m’eut convaincue. Mais je me l’étais promis : je me marierai à New York, j’irai en voyage de noces aux Seychelles et j’aurai des filles (marre des trois frangins)! Ma mère esquissait un sourire en m’entendant, elle pensait déjà que ça allait me couter cher cette histoire, surtout si mes filles un jour allaient me ressembler… 2/3 c’est un bon score et même si le pont de Brooklyn s’est transformé en pont sur la Maine, je ne perds pas espoir un jour de renouveler nos voeux, mon Julien, devant un Elvis américain pour un futur passage à Vegas! – Le pilote interrompt nos sommeils et rêveries depuis le cockpit … la température est de 31°… le rêve commence!

Les odeurs ici sont tellement différentes, que ce soit celles de la pluie qui tombent sur le sol brûlant de la forêt tropicale ou les épices qui émanent du buffet créole le soir et qui m’ont joué plus d’un tour pendant ce séjour …  Être à des milliers de kilomètres d’elles et sentir encore l’odeur de leur cou quand je les embrasse le matin…

S’asseoir sur ces rochers granitiques et soyeux, sentir cette brise douce et constante dans la nuque qui nous illusionne pensant que le soleil n’est absolument pas en train de nous cramer le dos, avoir les orteils recouverts de ce sable blanc farine léger et pâteux en attendant qu’une vague translucide vienne faire évader les derniers grains qui nous collent à la peau… Être à des milliers de kilomètres d’elles, et ressentir encore la douceur de leur peau Nivea Baby après le bain du soir…

En avoir plein les yeux. Les couleurs de ces poissons. On nage dans un aquarium géant, on se fait signe, on le suit celui là? Il change de couleur à chaque coup de nageoire – bleu, argenté, violet, jaune – à la guise des rayons de soleil qui transpercent l’eau.. On retourne à la surface, mais combien de nuances de bleus cette mer peut elle posséder au cours de la journée et selon la météo; en une fraction de secondes, elle nous dévoile une toute autre palette… Être à des milliers de kilomètres d’elles, et se rappeler inlassablement que le bleu de leur yeux aussi nous joue des tours en fonction de la météo…

Découvrir la douceur du gout de la canne à sucre dans cette distillerie de rhum, ou de la noix de coco dans tous les plats et cocktails de la carte, être surpris par le croissant au beurre salé du buffet de l’hôtel le matin, salé comme l’eau de cet Océan qui nous pique les yeux à chaque épisode de snorkelling… Etre à des milliers de kilomètres d’elles et se souvenir du gout de leur larmes lorsqu’on se serre dans les bras pour se réconcilier…

Entendre la nature autour de nous, dans cet hôtel l’Archipel au bruits naturistes, les oiseaux qui nous réveillent dès le lever du jour, les vagues qui s’échouent sur le sable blanc devant notre bungalow, les clapotis de la mer sur cette petite coque de bateau au coucher de soleil et ce silence de cathédrale si majestueux qui règne à 12 m de profondeur, où cohabitent requins, poissons perroquets et l’imposant poisson napoléon dans la plus parfaite harmonie se déplaçant avec la plus grande sérénité… Etre à des milliers de kilomètres et sentir son coeur s’emballer à nouveau en repensant aux éclats de rire provoqués à chaque effleurement de genou…

C’est probablement pour ça qu’on fait des enfants après le mariage … pour ne pas être confronté à ce dilemme de savoir si on peut changer la photo de nos deux filles en fond d’écran de notre téléphone par le paysage paradisiaque qu’on découvre tous les matins en ouvrant les yeux.

C’est probablement pour ça qu’on fait des enfants après le mariage … pour vivre son rêve à 2000 % sans penser à ce qu’on laisse derrière, pour ne pas être que des parents.

Et finalement c’est probablement pour ça que nous, nous avons fait nos enfants avant… pour vivre deux rêves simultanément, pour aimer se torturer l’esprit à penser à leur bonheur et au notre en même temps.

C’est probablement pour ça que nous, nous avons fait nos enfants avant… pour faire un repérage pour nos futures vacances ensemble à 4, et surtout pour ne pas avoir à regretter de quitter ce lieu paradisiaque quand c’est le moment.

Et ce voyage de noces alors. Avec lui. Le père de mes filles. Je le redécouvre, je le retrouve, je ne t’avais jamais perdu finalement, mon meilleur ami, cet homme extraordinaire que j’ai transformé en papa le jour ou il m’a permise d’être une maman.  On se forge à nouveau des points communs sur notre longue liste déjà existante qui avant tendance à rester au placard. Ces souvenirs ils sont à nous, on les a découvert ensemble ces poissons extraordinaires dans l’Océan Indien lors de nos baptêmes de plongée, rappelle toi du requin, rappelle toi du rascasse et de la raie, rappelle toi de nos sourires dissimulés sous le détendeur de plongée et de nos yeux pétillants sous nos masques compressés…

On prend le temps de parler, ici notre temps de parole n’est pas compté, pas besoin de donner un nombre incalculable d’informations sur les conduites, les courses et le diner du lendemain en quelques minutes quand tu rentres trop tard le soir.

On réapprend à s’écouter, à s’améliorer, à s’aider à corriger les défauts de chacun. Promis, j’essaierai de lâcher un peu plus prise sur la gestion quotidienne des filles et de la maison. Promis, on va continuer à faire attention l’un à l’autre, à voyager et à s’aimer.

On prend notre temps, on fait ce qu’on veut… ça paraît simple or on l’oublie vite.

Les choses de la vie semblent tellement plus légères ici, on rigole plus facilement, on se retrouve à deux, comme au commencement de tout – on éclate de rire ensemble comme si cela ne nous était plus possible et pourtant on rit d’elles, elles ont tellement de traits de lui et de moi combinés  – tu me fais toujours autant autant rire alors que tes blagues sont clairement devenues des blagues relous de papa gaga!

On se boit des cocktails, beaucoup de cocktails, on est soûls un peu plus tôt, un peu plus vite, on se couche de bonne heure –  à croire que ces années en mode radar nocturne nous ont épuisées – et on a carrément oublié la technique pour les grasses mat’, mais on est nous.,Nous deux avec tout ce que nous sommes, tout ce qu’on a laissé de côté en traçant notre route – mais on se rend compte on n’en a pas laissé autant que ça, c’est juste que dans la folie de ce quotidien qu’on s’impose on a tendance à ne plus y penser – , et surtout nous deux avec tout ce qu’on a pris en cours de route toutes ces années et qui nous rend encore meilleurs aujourd’hui…

Je lève la tête, ce ciel est rempli de mille et une étoiles, avec elles on pourrait admirer ce ciel pendant des heures. Ici aussi il doit y avoir des artistes qui se lèvent face à la beauté de cette immensité bleue, des nouvelles mamans qui expérimentent la plus belle partie de leur vie depuis la dernière pleine lune et qui ne le savent pas encore, de futurs papas qui ne savent plus trop comment gérer les hormones de leur femme, des enfants qui rêvent de découvrir le monde derrière leurs grands sourires . Je les laisse ici, je vous quitte, je vais retrouver mes bébés. C’est le moment de rentrer.  On prend des sentiers sinueux et montagneux, des routes a priori, à gauche, très à gauche même quand il faut croiser le bus d’en face, il fait nuit, je regarde à nouveau ces étoiles, j’en ai pris plein les yeux, je reviens vers vous mes amours, la peau bronzée et des souvenirs plein la tête.

Douze heures de vol avec ce coup de soleil sur la cuisse gauche, plus de 10 000 kilomètres, mais les minutes les plus longues sont celles qui sont les plus proches de vous. Je ne pense qu’à vous serrer dans mes bras, qu’à contempler à quel point vous avez grandi – ça y est ma Norah marche à quatre pattes et toi Maïa, il parait que tu as un nouvel amoureux – Mais on est parti combien de temps?

Aller on y est, encore quelques mètres – arrête toi, laisse moi à ce rond point que je puisse courir vers elles, ce rond point où je n’ai pas pu étouffer ces quelques sanglots il y a dix jours …

mahé seychelles océan indien aux milles nuances de bleus

 

*************************************************************************************************************

Quelques contacts pour réaliser le plus parfait des voyages de noces aux Seychelles :

Notre agent de voyage – Pollen Voyage

L’Hotel l’Archipel, notre petit écrin de paradis

Notre club de plongée sur Praslin au top du top pour débutants et confirmés – Praslin Pro Divers

L’Hotel Constance Ephelia, le grand luxe et super kids friendly

 

A moi de vous lire ! N'hésitez pas à poster un commentaire (via facebook ou directement sur le blog)

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *