avis center parcs kids friendly vacances famille balaçoire aire jeux

Notre parenthèse à Center Parcs

Publié le: 12 septembre 2018 by Marie LAUNAY

Les rideaux du cottage filtrent de manière éparse le jour qui se lève et, approchant ma main encore endormie, je sens ses petits doigts potelés à travers les mailles du lit parapluie. C’est ça, cette ambiance là, c’est certain, nous sommes en vacances ! Nous sommes partis au Center Parcs des Bois Francs pour le weekend rejoindre des amis. Puisqu’on nous en parle si souvent, puisque c’est idéal pour les familles, puisque les filles vont adorer, puisque c’est le lieu de vacances à faire… nous voulions nous faire notre propre opinion, ou plutôt de nous fier à celle de notre expert en chef – fortement orientée par l’approbation inévitable de ses princesses- le daddy!

Enfin pour l’instant le daddy roupille profondément et nos jeux de mains suivis de ses esquisses de rire matinaux risquent de le perturber dans son sommeil! Nous sortons discrètement de la chambre pour rejoindre la pièce de vie qui nous a accueilli avec nos cocktails hier soir très tard – non tard – non même pas, les pédales et les toboggans de la veille nous avaient assommé comme des enfants, les jambes épuisées et des étoiles pleins les yeux! La lumière de cette pièce épurée par les cimes de la forêt mais absorbée par de grandes baies vitrées devient magique. Et malgré les plus de 900 cottages environnants occupés principalement par des enfants qui – rassurez moi- se réveillent aux mêmes heures que les miens, le silence est royal, même lorsque ma Norah retourne inlassablement sur la même page de son livre musical qui trainait par là.

Une fois l’odeur du chocolat chaud dissipée, des petits pieds tâtonnants du matin plus habiles, des langues un peu plus déliées après chaque bouchée de tartine, la journée pouvait commencer. Ce matin au programme: piscine! Et avec, ce que j’ai préféré lors de ce weekend en famille, nos ballades à vélo! On n’a pas si souvent l’occasion de faire du vélo avec nos enfants au quotidien, surtout sans risquer de traverser une route ou de croiser des voitures. « Dans la charrette de papa ou sur le porte bébé de maman? » La question qui tue… Comme je vous dis j’ai adoré ces ballades AVEC les enfants et le daddy aussi… alors c’était à se disputer celui qui conduirait les filles! Maïa monte avec moi à l’aller et avec papa et Norah au retour – après la piscine j’aurais probablement moins d’énergie donc je m’en sors bien! Elle a parlé, beaucoup parlé, et j’ai adoré l’écouter, m’avertir du prochain trou sur la chaussée, me mettre en garde sur la vitesse à maintenir, répondre à ses questions sur la nature qui nous encerclait, et éclater de rire avec elle. Ca fait partie de ces moments privilégiés entre elle et moi, le vent dans les cheveux, ceux que personne autre ne peut partager, mais qui mettent aux aguets nos cinq sens pour en percevoir dans nos souvenirs chaque détails plus indéfiniment. On fait la course avec papa et Norah, et on file à toute vitesse laissant trainer derrière nous un sourire de 500m. Et le papa alors, c’est pas son avis qui compte? Pas besoin de vous faire un dessin en croisant son regard si fier de transporter sa princesse dans son char comme la première fois ou il l’a mise dans la voiture après la maternité.

La « bulle » c’est ce qui décrit à elle seule l’ambiance familiale qui règne à Center Parcs. Tous est fait pour nos chérubins et par la même occasion tout est fait pour détendre les parents. De la cabine familiale pour se changer – à penser en plus grand nombre quand même-, à la pataugeoire super chauffée pour rester longtemps avec nos bébés le temps que nos grands découvrent toutes les attractions alentours, des gilets de sauvetage en libre service au flamand rose qui émerveille les yeux fatigués en en sortant. Un tour de rivière sauvage plus tard, Maïa a déjà grandi, elle se jette dans les toboggans sans aucun appréhension et je la réceptionne toujours aussi souriante à l’arrivée. Elle m’impressionne. Elle m’entraine dans les tourbillons, elle boit la tasse et va tout balancer à son père… bon je suis assignée à pataugeoire pour la prochaine demi heure. On rentre exténués, et moi bien contente finalement de ne avoir à tirer en vélo les 8 + 15 kilos d’enfants assoupis derrière. La sieste sera bonne et la trêve parentale totale.

Plus tard dans la soirée, on reprendra les vélos, on se rendra près de la ferme et passera du temps les pieds dans le sable de l’aire de jeux super jolie et super bien équipée avec balançoires, toboggans, structures de 1 à … tu as quel âge Julien déjà? On sentira que le weekend se terminer, on y capturera les derniers instants à travers l’appareil photo de nos smartphones que je vous laisserai découvrir.

Niveau budget, il ne faut pas se leurrer, les ventes privées et réductions en tout genre ne vous réduisent pas votre budget vacances de moitié. Il faut compter un budget normal de location de vacances au bord de mer par exemple. A cela il faut rajouter toutes activités autre que la piscine qui sont payantes. D’ailleurs à ce sujet, préférez emmener vos propres vélos même en investissant dans un porte vélo pour la voiture plutôt que la location sur place. Mais ça en vaut le coup/coût, avec petits et grands enfants, même uniquement entre amis (préférez dans ce cas la piscine le soir, ouverte jusqu’à 21h). On en ressort dépaysés et ressourcés!

Notre prochaine envie? A essayer en hiver, ce petit coin de cheminée du cottage nous a fait de l’oeil tout le long du séjour!

avis center parcs kids friendly vacances famille bois francs cottage

 

Lien Center Parcs Les Bois Francs

Lien Center Parcs pour les autres domaines

A moi de vous lire ! N'hésitez pas à poster un commentaire (via facebook ou directement sur le blog)

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *