facade du restaurant le dix septième à angers éclairé la nuit

Restaurant Le Dix Septième – Angers

Publié le: 3 septembre 2017 by Marie LAUNAY

Ambiance particulière à la maison: un tout nouveau cartable est bouclé sur la bord d’un meuble, ses petits habits sont étiquetés, de petits chaussons de gym attendent d’être portés …J-2 avant la toute première rentrée de notre fille! Grosse étape dans la vie de parents – peut-être même encore plus grosse en tant que maman instit – excitation et appréhension s’entremêlent.  » On va sortir fêter ça » – Il a toujours des bonnes idées ce super daddy et il ne nous emmène pas n’importe où! On laisse le cartable de côté, on emmène la poussette et nos deux princesses, direction le Dix Septième!

Dans ce bel hôtel particulier du XVII ème siècle, l’accueil par Richard et Gaëlle est toujours aussi chaleureux. On nous installe en bas dans cette salle de pierres apparentes, avec vue sur les cuisines, un spectacle que notre blondinette ne cesse de regarder à chaque fois. « Maïa, tu préfères du poisson ou de la viande? » Notre petit gourmet choisit le poisson. Pas besoin de choisir pour nous, on aura le droit aux deux! Nos délicieux cocktails maison arrivent, et la superbe assiette de Maïa n’est pas loin derrière – le temps de trinquer à cette nouvelle aventure et de s’éclipser pour allaiter Norah dans un recoin tranquille en dehors de la salle en lançant une dernière recommandation – « Non Julien, tu ne piques pas dans son assiette! ». Il faut avouer, ce poisson qui fond sous sa fourchette semble irrésistible!

Les filles ayant fini de (très bien) manger – il me promet qu’elle a tout dévoré et qu’il ne l’a pas aidé! – c’est à nous de déguster ces assiettes qui nous ont tant donné l’eau à la bouche. On fond de gourmandise autant que ce poisson sous nos fourchettes, des légumes de saison tendres à souhait tout comme cette viande rouge, une explosion de saveurs en bouche où se mêlent différentes textures, délicates ou relevées, à l’instar de notre douceur angevine et des produits corses tant sublimés par le Chef du Dix septième. C’est aussi beau que bon, de quoi nous faire passer une excellente soirée à quatre! Norah s’endort dans sa poussette et Maïa arrive à lever les yeux de sa tablette pour admirer le Chef en train de dresser ses assiettes derrière la verrière – « Tu veux venir faire ton dessert? » lui demande-t’il. Un peu trop timide, notre future écolière retourne rapidement dans les jupes de sa mère qui aurait bien aimé, elle, apprendre à faire son dessert ! Une magnifique assiette de chocolat décliné de mille et une façons est servie pour notre princesse, et heureusement pour nous, les nôtres lui ressembleront!

Une dernière soirée de vacances très agréable, nous rentrons tous les quatre repus et heureux en oubliant presque que le lendemain notre daddy cool devra revêtir son costume pour rappeler à maman que tout se passera bien, et qu’elle n’a pas besoin de vérifier 6 fois son cartable…

une petite fille de dos regarde le chef du dix septieme à angers en cuisine derrière une verrière

une petite fille au restaurant le dix septième à angers devant son assiette de poisson

photo d'une assiette dressée dans le restaurant le dix septième à angers

 

 

 

 

 

 

Aller sur le site web du Dix-Septième

Aller sur la page facebook du Dix-Septième

A moi de vous lire ! N'hésitez pas à poster un commentaire (via facebook ou directement sur le blog)

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *